non Monsieur le préfet de police vos agents ne sont pas des casseurs ;

Paris, le 16 juin 2016

NON MONSIEUR LE PREFET DE POLICE

VOS AGENTS NE SONT PAS DES « CASSEURS »

Nous sommes plusieurs dizaines d'agents de la Préfecture de Police militants, adhérents ou

sympathisants de la CGT à participer aux mobilisations contre le projet de loi « El Khomri ».

Nous avons été particulièrement choqués par les accusations portées par Michel CADOT, Préfet de

Police, contre la CGT et son rôle supposé dans les dégradations constatées en marge des cortèges.

Selon ses dires, des militants seraient impliqués évoquant tout au moins une « solidarité passive ».

Depuis le début, tout est mis en place pour que les cortèges puissent se dérouler pacifiquement.

Nous saluons l'intervention du service d'ordre de la CGT qui oeuvre dans ce sens. Il ne nous

appartient pas d'assurer l'ordre public aux abords des manifestations. C'est votre rôle Monsieur le

Préfet de Police !!!!

Dès lors laisser penser que la CGT serait associée aux casseurs nous apparaît comme une basse

manipulation visant à interdire à terme toute manifestation, nous rappelant les heures sombres de

notre administration qui en d'autre temps accusait déjà la CGT de troubler l'ordre en place !!!!

Alors même que c'est le gouvernement qui « casse » le code du travail, que c'est le gouvernement

qui « casse » l'hôpital public, le gouvernement qui « casse » notre modèle social, nous ne pouvons

entendre de telles accusations.

Nous n'attendons aucune excuse compte tenu du dédain affiché par nos dirigeants pour les salariés.

La CGT Préfecture de Police