Hommage à Henry Duguy

cheminot

Dsc07600Dsc07596100ans henry duguy le 23 09 2016 mc 8Sans titre


        Le contexte :

 

Une bien belle journée, que celle pour célébrer les 100 ans de Henry Duguy. Accompagné de son épouse Suzanne, à l'initiative du Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure et de la ville de Nantes il a eu les honneurs à la mairie ce vendredi 23 septembre 2016.

Puis Joël Busson, Président du Comité et porteur d'un message de l'Amicale Châteaubriant-Voves-Rouillé-Aincourt, égrena cette histoire de 100 ans, « une vie bien remplie, comme on dit, une vie de combats ».
Christine Meyer, conseillère municipale (PS) a accueilli l'Homme, la famille et ses amis pour laisser la parole à Aymeric Seassau, son adjoint (PCF). C'est aussi en tant que camarade, syndicaliste à la CGT et Résistant interné au camp de Choisel à Châteaubriant que son parcours a été remarqué. Adhérent du PCF et de la CGT, Henry a marqué son parcours semé d'obstacles qu'il a surmontés. La fédération CGT des cheminots était représentée par Aurélien Hamon et des délégués.

 

Henry pris la parole, et ce fût une longue histoire, où l'on sentait bien que « la vie est un éternel recommencement... ». Ceux qui étaient présents me comprendront !

Ce n'est pas sans émotion qu'il nous conta, pour le citer, que « de tous mes souvenirs, j'en retiendrais un seul : lors de ce 22 octobre 1941, au départ des camions emmenant nos 27 camarades au poteau et malgré les menaces de représailles terribles annoncées en cas de rébellion, à coup d'épaule les portes de 10 baraques se sont ouvertes. Une vibrante Marseillaise s'est élevée. La mitrailleuse juchée en haut du mirador central s'est tue. C'était çà la France. »

Puis avant le verre de l'amitié, Christine Meyer lui a remis la médaille de la ville de Nantes. Ce fût l'occasion aussi, avec Robin Salecroix, secrétaire de la section de Nantes du PCF et conseiller municipal de Nantes, que Aymeric Saessau lui remettra sa carte du Parti communiste français, la 79e. « C'est mon plus beau cadeau » a t il glissé.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !